RMC

Glenn Viel, juré de Top Chef : “Il va falloir aider les agriculteurs, les pêcheurs, les éleveurs”

Glenn Viel, chef trois étoiles du restaurant L’Oustau de Baumanière (Les Baux de Provence, Bouches-du-Rhône), était l’invité de Margaux Bourdin dans la Matinale Weekend sur RMC. L’occasion de parler, entre autres, de la question des réseaux sociaux du jour : peut-on encore bien manger sans se ruiner?

"On voit bien que tout a augmenté d’une façon drastique”. Glenn Viel, le juré de Top Chef et chef trois étoiles d’un restaurant situé aux Baux de Provence (Bouches-du-Rhône), n’est, lui non plus, pas épargné par l’inflation. Les ménages sont donc contraints de se priver de certains produits comme la viande ou le poisson.

Et alors que 85% des Français estiment, dans un sondage IPSOS, qu’avoir une alimentation de qualité coûte trop cher, Glenn Viel conseille de se rapprocher des légumes de saison pour consommer sainement, sans trop dépenser.

“C’est toujours une question de saisonnalité. Aubergines, tomates, courgettes… Faites-vous une bonne ratatouille, je pense qu’on peut manger à ce moment-là avec un coût assez maigre”.

Malgré ces solutions de repli pour faire face à l’inflation, le chef étoilé déplore la situation économique actuelle contraignant certains à devoir se priver de consommer certains aliments. “Il va falloir trouver des solutions, revoir le système, car on voit qu’il ne fonctionne pas et que peu de gens y ont finalement accès”, estime Glenn Viel.

Un budget en hausse pour chaque Français, des aides attendues par Glenn Viel

Cette inflation se traduit dans les assiettes et dans les comptes en banque. En 2022, selon une étude Allianz Trade, le budget alimentaire des Français va augmenter de plus de 200€.

Alors pour ne pas se tourner massivement vers les produits ultra-transformés et les marques distributeurs, Glenn Viel conseille de tenter de changer ses routines de consommation, d’aller sur les marchés et les primeurs du coin, ou encore d’acheter directement aux producteurs. Un réflexe qui se perd selon lui depuis les levées de confinements et la reprise d’une vie quasiment normale.

Mais tout cela ne peut se faire sans un coup de pouce de l’Etat. En ce sens, 14 millions de Français pourront obtenir un coup de pouce du gouvernement, un chèque alimentaire de 100€ qui ne sera pas versé avant début 2023. Mais pour Glenn Viel, il faut aussi que les producteurs puissent bénéficier d’aides de la part de l’Etat.

“Il va falloir aider les agriculteurs, aider les pêcheurs, aider les éleveurs… (Le gouvernement) l’a très bien fait avec nous, je les remercie pour ça car si la restauration est encore debout aujourd’hui, c’est grâce aux décisions de l’Etat. Donc avec tous les métiers qui entourent l’alimentation, il y a quelque chose à faire bien-sûr”

En attendant de voir si d’autres aides pourront être apportées aux acteurs de la production alimentaire, Glenn Viel sera de retour en tant que juré dans la prochaine saison de Top Chef : “Vous allez me retrouver oui, et devoir encore me supporter!”.

A.L