RMC
Dossier

Mort d’Yvan Colonna

Yvan Colonna est mort le 21 mars 2022, à 61 ans. Condamné à perpétuité dans l’affaire de l’assassinat du préfet Claude Erignac le 6 février 1998 à Ajaccio (Corse-du-Sud), le militant indépendantiste corse a été victime d’une agression à la prison d’Arles le 2 mars 2022. Le djihadiste Franck Elong Abé, condamné à neuf ans de prison en France pour terrorisme, a prétexté un "blasphème" sur l'Islam d’Yvan Colonna comme motif de l’agression dans la salle de musculation de la prison. Il a frappé et étouffé le militant corse, qui a été hospitalisé pendant trois semaines, dans le coma, avant de s’éteindre. Le 17 mars, la justice avait accordé une suspension de peine pour motif médical à Yvan Colonna. Après l’agression, qui a duré huit minutes, des heurts ont éclaté sur l’Ile de Beauté entre des Corses et les forces de l’ordre. Le gouvernement, par la voix du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, a ouvert la porte à l’autonomie de la Corse. Yvan Colonna a toujours nié son implication dans l’assassinat de Claude Erignac.

Ferry bloqué, manifestations,... la grogne monte en Corse après la violente agression d'Yvan Colonna par un codétenu. Gilles Simeoni le président autonomiste du conseil exécutif corse, a demandé la création d'une commission d'enquête.