RMC

Emmanuel Macron réélu: quelles seront ses premières mesures?

Le président de la République sortant a été réélu ce dimanche avec 58,5% des suffrages exprimés. Il devrait s'attaquer à divers chantiers dans ses premiers mois avec une volonté d'être moins "brutal" qu'en 2017.

Après une campagne plutôt muette, et une élection avec un résultat inférieur à son score de 2017, Emmanuel Macron a du travail pour tenter de réconcilier les Français. Le président de la république sortant a été réélu pour cinq ans ce dimanche par les Français, après sa victoire face à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle.

Après cette victoire moins éclatante, les premières mesures seront en faveur du pouvoir d'achat. Le camp Macron tentera de faire voter l'indexation des retraites sur l'inflation pour une mise en application dès le 1er juillet et compte également prolonger le bouclier tarifaire sur les prix de l'énergie et du carburant.

Pas question en revanche d'entamer ce nouveau quinquennat "sabre au clair", comme il y a cinq ans avec les ordonnances travail. Pas de brutalité dans un pays divisé, a promis Emmanuel Macron durant sa campagne.

Des négociations à venir, mais aussi la guerre en Ukraine

Place désormais donc au dialogue. Négociations salariales avec les syndicats de fonctionnaires, commission transpartisane sur les institutions sur un éventuel retour du septennat et la mise en place de la proportionnelle, convention citoyenne sur la fin de vie, concertations sur la très sensible réforme des retraites... Les dossiers sont nombreux et Emmanuel Macron tentera ces prochains mois de négocier des compromis.

Son agenda des prochaines semaines sera surtout centré sur la crise ukrainienne, dont la durée et les conséquences pèseront fortement sur le nouveau quinquennat, en particulier sur les finances publiques et sur les réelles marges de manœuvre du président fraichement réélu.

Jérémy Trottin (édité par J.A.)