RMC

Présidentielle: comment faire une procuration pour le second tour

Emmanuel Macron et Marine Le Pen seront opposés dans les urnes ce dimanche, pour le second tour de l'élection présidentielle. Pour les Français qui ne pourront pas se rendre dans les bureaux de vote, les procurations sont possibles jusqu'à la veille du scrutin.

Les Français sont de nouveau appelés aux urnes ce dimanche, pour choisir leur futur président ou présidente de la République. Un dimanche de vacances pour les trois zones. Alors, pour certains, le seul moyen de voter sera de faire une procuration. La date limite est fixée à samedi mais mieux vaut s'y prendre le plus tôt possible.

L'affiche du second tour a finalement convaincu Neila de voter ce dimanche. Carte d'identité à la main, cette retraitée absente ce week-end donne sa procuration. “J’ai toujours été voter mais cette fois-ci je n’avais pas très envie. Mais je le fais quand même”, explique-t-elle.

Et le candidat de son choix, n'est pas celui de son cœur. “Je vais voter Macron, c’est un vote de blocage au Front national”, assure-t-elle. Ce discours de barrage au RN, Mathieu le partage. Il sera en voyage le jour du vote et sait que chaque voix comptera.

“J’avais tendance à ne pas aller toujours voter mais ça va être très serré entre les deux donc j’ai fait ma procuration pour voter Macron”, indique-t-il.

Les demandes de procurations possibles jusqu'à samedi

Dans ce commissariat, depuis une semaine, on recense jusqu'à 300 procurations par jour. C’est dans la moyenne de l'élection présidentielle de 2017. Mais il peut y avoir des procurations de dernière minute, rappelle le commissaire Didier Scalini. La démarche peut se faire en partie en ligne, il suffit de passer ensuite au commissariat pour la valider.

“En une minute c’est terminé. Le but c’est de limiter au maximum les délais d’attente des usagers dans les commissariats”, assure-t-il.

Vous pouvez donner procuration jusqu'à la veille du scrutin. Mais attention, il faut que la mairie puisse la réceptionner à temps pour qu’elle soit prise compte.

Maryline Ottmann avec Guillaume Descours