RMC

Santé: Emmanuel Macron annonce des hausses de rémunération pour certains médecins

Face à la crise qui touche le monde médical, le président de la République Emmanuel Macron a fait plusieurs annonces, ce vendredi. Parmi elles, l'augmentation de la rémunération pour certains soignants ou encore la création d'un plan d'action pour aider les professionnels du soin à se loger près de leur lieu de travail.

Les métiers du soin n'attirent plus vraiment, les déserts médicaux sont de plus en nombreux et les Français peinent à se faire soigner. Face à ce constat, le président de la République a fait des annonces, après avoir rencontré des soignants de l'hôpital de Corbeil-Essonnes ce vendredi.

"Les médecins généralistes sont, pour les Français, le visage le plus familier de notre système de santé. Je veux qu’on les aide à prendre en charge plus de patients, avec la rémunération, mais aussi en généralisant le système des assistants médicaux que nous avons créés", a déclaré Emmanuel Macron.

Le chef de l'État souhaite sortir de la tarification à l'activité (T2A), qui repose sur la mesure et l’évaluation de l’activité effective des établissements, qui détermine les ressources allouées.

Une rémunération plus juste?

"Nous devons rebâtir un nouveau financement qui repose sur une rémunération basée sur des objectifs de santé publique qu’on négocie à l’échelle d’un territoire. Il doit aussi y avoir une rémunération effective des missions réalisées par chacun et une part de rémunération à l'activité, qui est tout à fait légitime", a précisé le président.

Côté rémunération à l'hôpital, le chef de l'État veut aussi "ouvrir le chantier sur la rémunération du travail de nuit et de la permanence", particulièrement aux urgences. Pour les médecins de ville, les financements pourraient aussi évoluer pour certains.

"Il y a des médecins qui s’épuisent au-delà du raisonnable pour faire des gardes le week-end, prendre un patient sur l’heure du déjeuner etc. On ne peut pas dire qu’on va avoir avec eux, la même approche qu’avec ceux qui disent 'moi je ne peux plus en prendre un seul'. Si on garde une tarification qui n’est qu’à l’acte, ça n’est pas le plus juste. Nous allons mieux rémunérer les médecins qui assurent la permanence des soins, ceux qui prennent en charge des nouveaux patients et qui sont prêts à former des jeunes", a ajouté Emmanuel Macron.

"Redéfinir un parc de logement pour ces professionnels"

Alors que de nombreux soignants ont déjà des journées bien chargées et difficiles, ils doivent en plus passer un certain temps dans les transports en commun. Avec un salaire peu élevé, impossible de se loger à proximité du lieu de travail.

Le président de la République a donc annoncé qu'une "grande initiative avec les élus locaux" allait être lancée, "pour définir, d’ici l’été prochain, un plan d’action partagé. L'objectif est de redéfinir un parc de logements dédiés pour ces professionnels, mais aussi de réfléchir à des choses très concrètes comme l'accompagnement au déplacement ou le stationnement".

Astrid Bergere